Yahoo signe un partenariat avec Twitter

first_imgYahoo! signe un partenariat avec TwitterÉtats-Unis – Le succès actuel de Twitter ne laisse pas insensibles les acteurs du net. Après Google et Bing, c’est au tour de Yahoo! de travailler en commun avec le réseau social.Yahoo! souhaite se positionner sur Twitter. Le portail américain a signé un partenariat avec le blog social afin que les propriétaires d’un compte Yahoo! mail puissent actualiser leur statut Twitter sur le site. Yahoo! n’est pas le premier à jouer la carte Twitter : Microsoft et Google ont en effet eux aussi réalisé des manœuvres de rapprochement en intégrant les tweets dans les réponses de leur moteur de recherche. Une étude américaine publiée en début de semaine montre que les internautes passent de plus en plus de temps sur Facebook et Twitter. En France, les utilisateurs surfent quatre heures par mois en moyenne sur ces blogs sociaux.Le 25 février 2010 à 09:57 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Office Mac 2011 la suite sera disponible en octobre 2010

first_imgOffice Mac 2011 : la suite sera disponible en octobre 2010États-Unis – La suite bureautique Office pour Mac 2011 devrait être disponible en octobre 2010, en deux versions différentes.Jusqu’à aujourd’hui, peu d’individus avaient pu jeter un œil sur la version bêta, délivrée à quelques privilégiés depuis juillet. Mais la suite bureautique Office pour Mac 2011 sera disponible à tous, ou du moins à tous les propriétaires de Mac, dès octobre 2010, et cela en deux versions. À lire aussiiPhone 6 : un smartphone fragile qui se plierait en restant dans une poche ?La première, Microsoft Office pour Mac Famille et Étudiant 2011, sera disponible pour 109 euros pour une seule licence, et 139 euros pour trois licences avec Messenger, Excel, Word et PowerPoint. La seconde version, Microsoft Office pour Mac Famille et Petite Entreprise 2011, sera disponible pour 249 euros pour une seule licence, et 379 euros pour deux. Cette formule offrira le même contenu que la première, avec en supplément la version professionnelle d’Outlook.Pour les possesseurs d’Office pour Mac 2008, Microsoft offrira une mise à jour vers Office pour Mac 2011 totalement gratuite. Le 3 août 2010 à 12:35 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Une maternelle écologique au Japon lécole Otonoha

first_imgUne maternelle écologique au Japon, l’école OtonohaConçu par UZU Architects, le bâtiment de l’école maternelle Otonoha possède un design efficace et intelligent, qui ouvre les pièces sur l’extérieur tout en offrant un grand espace de jeu.Cette maternelle a été construite à Ibaraki près d’Osaka au Japon. L’école offre un étage large et ouvert qui peut se transformer grâce à un système complexe de cloisons amovibles. Ce bâtiment profite un maximum de l’éclairage naturel et des ressources naturelles comme l’énergie solaire. Occupant une surface de 1.000 mètres carrés, la maternelle se présente comme un environnement vert. Elle possède un patio extérieur et un bâtiment ouvert sur le monde. Ainsi, en plus du toit, elle est agrémentée de nombreuses fenêtres qui donnent sur un extérieur toujours ensoleillé. À lire aussiJournée mondiale de l’environnement : Quelques astuces pour un mode de vie plus écolo au bureauCes innovations sont ramenées au même plan pour être d’un accès facile aux enfants, sensibilisés à la protection de l’environnement. Un peu plus loin, le terrain de l’école cède la place à des champs de riz installés là depuis des générations.Découvrez cette école maternelle écologique en images : https://www.maxisciences.com/%e9cologie/une-ecole-maternelle-ecologique-au-japon_art10312.htmlLe 14 novembre 2010 à 21:16 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Pékin de nouvelles lois pour limiter les embouteillages et la pollution

first_imgPékin : de nouvelles lois pour limiter les embouteillages et la pollution Pour désengorger Pékin et limiter la pollution, les autorités chinoises ont décidé de mettre en place de nouvelles lois  qui ont pris effet le 24 décembre dernier. Parmi celles-ci, l’attribution des immatriculations par tirage au sort.   Le 24 décembre dernier, les autorités chinoises ont pris le taureau par les cornes concernant la croissance incontrôlable du trafic routier dans Pékin et de la pollution qui l’accompagne. En effet, en 2010, 2.000 voitures étaient vendues chaque jour ! Les six périphériques que compte la ville ne suffisent plus à gérer ce flot de véhicules et la pollution en fait la ville la plus polluée au monde avec Mexico. À lire aussiLa messagerie cryptée Telegram victime d’une cyber-attaque, la Chine pointée du doigtLe gouvernement a réagi en mettant en place de nouvelles lois qui limitent le nombre de nouvelles voitures pour 2011 rapporte l’AFP. Ainsi, seuls 240.000 nouveaux véhicules seront autorisés et les immatriculations sont désormais délivrées par tirage au sort. Quant aux automobilistes immatriculés dans d’autres régions, ils doivent détenir un permis de circulation pour se déplacer dans la capitale. Enfin, les parkings se sont faits plus chers. Juste avant que ces lois ne passent, 20.000 voitures se sont vendues en l’espace d’une semaine ! Greenpeace Chine indique que ces règles ont trop tardé à être mises en vigueur, circulation et pollution étant déjà “devenues incontrôlables”.  Le 3 janvier 2011 à 20:09 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Lecommerce continue de progresser

first_imgL’e-commerce continue de progresser Le bilan 2010 de la Fédération de l’E-commerce et de la Vente à Distance (FEVAD) montre que les dépenses en ligne des Français ne cessent d’augmenter. Les Français apprécient de plus en plus les achats sur le web. C’est l’information principale que l’on peut ressortir du bilan 2010 de la FEVAD, qui a enregistré un nouveau record avec 31 milliards d’euros dépensés en ligne l’an passé, soit 24% de plus qu’en 2009 et ses 25 milliards d’euros. Pour la seule période de Noël, ce sont 6 milliards d’euros qui ont été dépensés sur les sites d’e-commerce.À lire aussiLe World Wide Web a 30 ans : devons-nous nous inquiéter de son évolution ?Les principaux changements concernent la forte augmentation des personnes de 65 ans et plus à faire appel à ce type d’achat puisqu’ils sont 73% de plus par rapport à 2009. En tout, 27,3 millions de Français (+12%) ont fait des achats sur la Toile en 2010. La FEVAD estime que l’e-commerce emploie désormais directement ou indirectement 60.000 personnes dans l’Hexagone. Mais les Français ne sont pas les seuls à privilégier de plus en plus ce type d’achat.Une étude commandée par Kelkoo montre que le phénomène est européen. “De 121 milliards d’euros en 2008, il (l’e-commerce, ndlr) a progressé de 42% à 171,9 milliards l’année dernière sur le vieux continent”, précise le rapport qui voit surtout la barre symbolique des 200 milliards dépassée en 2011. Selon le Centre for Retail Research de Nottingham, ces 200 milliards proviendront principalement du Royaume-Uni (59,42), de l’Allemagne (45,07) et de la France (38,66). Le 26 janvier 2011 à 15:09 • Emmanuel Perrinlast_img read more

1973 quand Martin Cooper utilisait le premier téléphone mobile

first_img1973, quand Martin Cooper utilisait le premier téléphone mobileEn 2010, la planète comptait cinq milliards d’abonnés aux réseaux de téléphonie mobile. Martin Cooper, qui en 1973 testait le tout premier téléphone portable de l’histoire, se souvient des débuts de cette invention qui a révolutionné le monde des télécommunications.Le Daily Mail s’est intéressé à l’histoire de la téléphonie mobile, et a interrogé l’un des pionniers de cette technologie devenue aujourd’hui indispensable pour des milliards de consommateurs à travers le monde. En 1973, Martin Cooper était à la tête d’un département de recherche au sein du groupe Motorola. Celui qui est aujourd’hui âgé de 82 ans se souvient de la première fois qu’il a utilisé en public un téléphone portable.À lire aussiPourquoi dit-on “allô” quand on répond au téléphone ?”Je marchais dans la rue avec mon téléphone et les New-Yorkais, pourtant déjà à la page, n’en revenaient pas… N’oubliez pas que les téléphones sans fil n’existaient même pas, à l’époque. Alors, vous pensez, le téléphone mobile, c’était de la science-fiction. J’ai effectué plusieurs appels, dont un à un présentateur de radio new-yorkais, en traversant la rue. L’un des moments les plus dangereux de ma vie !”, s’amuse Martin Cooper. Ce téléphone mobile pesait alors un kilo, et ce n’est que dix ans plus tard que Motorola commercialisait son premier modèle, le DynaTAC 8000X. Allégé, il pesait 783 grammes et mesurait 25 centimètres. Un bijou de technologie qui amuse aujourd’hui, mais qui coûtait alors la modique somme de 3.995 dollars, soit près de 2.800 euros.En vidéo sur Maxisciences, l’évolution du téléphone portable depuis 1985 :https://www.maxisciences.com/t%e9l%e9phone-mobile/le-telephone-mobile-de-1985-a-nos-jours_art13805.html Le 7 avril 2011 à 17:46 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Bactérie tueuse les recherches reviennent au point de départ

first_imgBactérie tueuse : les recherches reviennent au point de départLes recherches sur l’origine de la contamination par la bactérie E.coli entéro-hémorragique qui touche la population allemande ont repris de zéro ce matin. Les soupçons portés sur les légumes espagnols ont été dissipés après le verdict des laboratoires hier. Selon les autorités sanitaires de Hambourg, les concombres espagnols ne sont pas le vecteur de l’infection par la bactérie E.coli entéro-hémorragique responsable de 16 morts depuis la semaine dernière. En effet, les concombres analysés sont certes porteurs de la bactérie E.coli entéro-hémorragique (Ehec) mais pas de la souche 0104:H4 responsable de l’épidémieDès lors, l’Union européenne se retrouve confrontée à “une crise grave”, selon le commissaire européen en charge de la Santé John Dalli. Pour l’affronter, les autorités tentent de tout mettre en oeuvre afin d’identifier le plus rapidement possible la cause de l’épidémie sur l’intégralité de la chaîne de production des légumes.Une initiative qui pourrait être facilitée par le nouveau test élaboré par l’Institut fédéral allemand pour l’évaluation des risques en coopération avec l’Agence nationale française de la sécurité sanitaire. “Nous espérons que ce test contribuera à découvrir la source de l’infection à la souche 0104:H4 de la bactérie Ehec et à retirer rapidement du marché les aliments à risque”, déclare Andreas Hensel, directeur de l’Institut, dans un communiqué.À lire aussiErysipèle : contagion, traitement, de quoi s’agit-il ?Pour l’heure, les autorités sanitaires poursuivent les prélèvements dans les restaurants, les marchés et les magasins de la ville d’Hambourg pour tenter de retrouver l’origine de la contamination. La ville a également lancé des appels aux dons de sang afin de subvenir à leurs besoins pour traiter les nombreux patients atteints d’hémorragie du système digestif. Actuellement plus de 1.500 cas confirmés ou suspects de contamination ont été signalés sur l’ensemble de l’Allemagne.  Face à la menace croissante, l’Institut fédéral Robert Koch (RKI) maintient ses recommandations contre la consommation de tomates, concombres et salades crues et conseille d’adopter une hygiène irréprochable des mains pour éviter la transmission de la bactérie. Le 1 juin 2011 à 17:17 • Emmanuel Perrinlast_img read more

La quasitotalité des forêts tropicales sont mal gérées

first_imgLa quasi-totalité des forêts tropicales sont mal géréesSelon le rapport “Situation de la gestion des forêts tropicales 2011”, plus de 90% des forêts tropicales sont mal gérées voire pas du tout. Elles sont pourtant indispensables pour l’avenir du climat et de la biodiversité.L’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) a publié hier son rapport “Situation de la gestion des forêts tropicales 2011”, qui porte sur 33 pays. Le constat est alarmant puisque 90% des forêts tropicales seraient “mal gérées, voire pas du tout”. L’organisation explique que chaque année “des millions d’hectares sont défrichés pour l’agriculture, les pâturages et autres affectations autres que forestières, ou sont dégradés en raison de l’exploitation forestière opérée à un rythme insoutenable ou de nature illicite”.À lire aussiLes tamanoirs, des animaux plus dangereux qu’ils n’en ont l’airDe plus, les choses ne semblent pas s’arranger car il est plus rentable financièrement, à l’heure actuelle, de déboiser que de conserver les forêts. Elles sont pourtant cruciales pour l’avenir de la planète toute entière. Si 50% des espèces végétales et animales s’y trouvent, le déboisement entraîne de son côté 10 à 20% des émissions de gaz à effet de serre mondiales rappelle Sciences et Avenir.Toutefois, l’étude indique que certains progrès ont eu lieu avec la mise en place de programmes de “gestion durable”. Ces pratiques ont progressé avec 50% de superficie supplémentaire qu’il y a cinq ans. Aujourd’hui, 53 millions d’hectares (l’équivalent de la surface de la Thaïlande) sont mieux gérés contre 36 millions en 2006. Les meilleurs élèves en la matière sont le Brésil, le Gabon, le Guyane, la Malaisie et le Pérou. Le Brésil, notamment, a réussi à ralentir le rythme de la déforestation de la forêt amazonienne. Celle si n’est “que” de 6.500 kilomètres carrés contre 27.000 kilomètres carrés en 2004.Mais, comme l’explique à l’AFP le directeur adjoint de la Fondation suisse pour le développement et la coopération internationale, Jürgen Blaser, “la certification, label d’excellence environnementale et sociale en échange de bonnes pratiques pour préserver la forêt, est un acte volontaire, qui coûte cher”. Cet auteur du rapport précise que “sur le marché du bois, beaucoup de pays parmi les grands consommateurs comme la Chine ou l’Inde ne demandent pas de bois certifié. C’est la grande limite de ce dispositif”.Le 12 juin 2011 à 16:23 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Lutérus dune Suédoise bientôt greffée sur sa fille

first_imgL’utérus d’une Suédoise bientôt greffée sur sa fille ?Une femme de 56 ans a accepté de donner son utérus à sa propre fille, infertile. Une première mondiale.La situation est inédite. Eva Ottosson, une Suédoise de 56 ans, a accepté de donner son utérus à sa fille Sara, 25 ans, qui souhaite enfanter. La jeune femme, victime d’une malformation, le syndrome de Mayer-Rokitansky-Küster-Hauser (MRKH), ne peut pas avoir de bébé. Une maladie qui affecte une personne sur 5.000.Si le don d’organe est devenu relativement fréquent, recevoir l’utérus de sa mère, où l’on a soi-même grandi, est une chose qui n’a jamais été réalisée auparavant. Eva Ottosson a déclaré à la BCC : “Ma fille et moi-même considérons ce sujet de façon rationnelle. Un utérus est un organe comme un autre, comme un rein. Elle en a besoin, j’en ai un, je n’en ai plus besoin et je ne vois aucun problème d’éthique à lui donner le mien”.Si l’opération est un succès, Sara, enseignante résidant à Stockholm, pourrait être inséminée artificiellement avec un embryon créé à partir de ses ovaires et du sperme de son compagnon. Elle pourrait ainsi donner naissance à un nourrisson, qui serait alors porté par le même utérus que celui dans lequel elle s’est développée il y a 25 ans.La césarienne serait inévitable pour cette naissance particulière. Et l’utérus transplanté serait retiré après deux ou trois ans, afin d’éviter toute complication. Une opération plus délicate qu’une greffe du coeur ou du foie À lire aussiUne femme donne naissance à un bébé cyclope en EgypteLa procédure serait plus difficile à réaliser qu’une greffe du foie ou du coeur, et n’a été tentée qu’une seule fois sur un être humain, en 2002 en Arabie Saoudite, entre deux patientes n’ayant aucun lien de parenté. L’opération s’est soldée par un échec. L’utérus avait dû être retiré 99 jours après la transplantation car la patiente avait développé des complications.Le professeur Mats Brännström, spécialiste des transplantations d’organes de l’université suédoise de Gothenburg, explique, cité par L’Express : “Le plus difficile est d’éviter une hémorragie qui pourrait être fatale à la patiente greffée et de s’assurer qu’il y a suffisamment de vaisseaux sanguins capables d’alimenter l’utérus”. Eva et Sara ne sont pas les seules candidates à une telle opération. Selon l’équipe médicale qui travaille sur la greffe d’utérus en Suède, dix “couples” (la plupart des mères avec leur fille) sont à l’étude.Si Sara est éligible, son opération pourrait se dérouler au printemps 2012. Sa mère précise à la BBC : “Il s’agit du seul espoir pour ma fille d’avoir un bébé normalement, et si cela ne marche pas, elle adoptera un enfant”.Le 15 juin 2011 à 15:30 • Emmanuel Perrinlast_img read more

Le WiFi dangereux pour les spermatozoïdes

first_imgLe Wi-Fi dangereux pour les spermatozoïdes ? Selon une récente étude menée par des chercheurs argentins, les émissions Wi-fi d’un ordinateur portable pourraient influer sur la qualité du sperme humain. Elles réduiraient la mobilité des spermatozoïdes et dégraderaient leur ADN. Si les ondes émises par les téléphones portables font aujourd’hui l’objet d’un vif débat quant à leur nocivité, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que les émissions Wi-fi, sont elles bien moins dangereuses. En effet, la puissance des ondes du Wi-fi est bien moindre comparé à celle des émissions de téléphone portable. Pourtant, il semblerait que le Wi-fi ne soit pas sans risque pour notre santé. C’est du moins ce que suggère une récente étude publiée dans la revue Fertility and Sterility. À lire aussiAlcool : la population des Pygmées Baka en danger depuis l’ouverture d’un barMenée par des chercheurs argentins, celle-ci indique que les émissions Wi-fi diminueraient la qualité du sperme humain lorsque les parties génitales y sont exposées de manière trop proche. Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques de la Nascentis Medicina Reproductiva de Cordoba ont étudié le sperme de 29 donneurs qu’ils ont divisé en deux groupes. Les spermes d’un des deux groupes ont été placés pendant quatre heures sous un ordinateur portable téléchargeant des données via une liaison Wi-fi quand ceux de l’autre groupe ont été isolés de toute émission, rapporte le Nouvel Observateur.  Après quatre heures, les chercheurs ont alors constaté que 86% des spermatozoïdes étaient encore en pleine forme dans le second groupe tandis que 75% l’étaient dans le groupe exposé. Dans le détail, ils ont observé qu’en moyenne un quart des cellules sexuelles avaient cessé de nager et que 9% avaient un ADN endommagé dans le sperme exposé. Dans l’autre groupe, seuls 14% avaient cessé de nager et 3% présentaient des défauts génétiques. Eviter de travailler l’ordinateur sur les genoux D’après Conrado Avendano, l’un des chercheurs, le responsable de cette dégradation serait les radiations électromagnétiques émises lors de communications via wifi. Néanmoins, si les résultats de l’étude semblent parlants, lui et ses collègues soulignent qu’ils ignorent encore si cet effet “est induit par tous les ordinateurs connectés au wi-fi ou quels usages l’augmentent plus particulièrement”. Par ailleurs, ce n’est pas la première fois que l’on évoque les dangers pour l’homme de travailler avec un ordinateur installé sur les genoux et proches des parties génitales. Mais jusqu’ici c’était plutôt la chaleur émise par l’appareil qui était mise en cause.  Le 1 décembre 2011 à 15:33 • Maxime Lambertlast_img read more

Older Posts »